Irrigation du côlon

Qu’est-ce que l’irrigation

C’est une technique d'hygiène douce, de l’eau tempérée et filtrée est instillée dans le côlon, permettant détente, ou stimulation du système nerveux. Des massages légers et bienveillants accompagnent la lente progression de l’eau dans le gros intestin. L’irrigation du Côlon est l’occasion de prendre conscience de son ventre et de la fragilité de notre terre intérieure.
 
Engager des changements durables pour renouer avec le Bien-être intestinal
La décongestion du côlon induit une véritable sensation de détente et de bien être intérieur, contribuant ainsi à une optimisation du fonctionnement de tous les organes de la sphère abdominale. La détente générée par le système nerveux entérique va être d’autant plus accentué que lors de l’irrigation du côlon nous irons tantôt le stimuler, tantôt l’apaiser par des massages Notre ventre ne « pense » pas, il « ressent ». Il est en effet sensible au stress et aux émotions. Il est capable de réguler de multiples fonctions pour influer sur notre bien-être. 

Le système nerveux entérique est un centre de contrôle indispensable pour la vie. Prenons-en soin !
Cette technique s’effectue au travers d’un appareil qui répond à la réglementation Européenne UE 2017-745 impliquant les règles d'hygiènes suivantes. 
• Protocole de décontamination certifié.
• Contrôle et réglage précis de la température
• Mesure et sécurité de la pression
• Filtration de l'eau
• Alimentation électrique en basse tension

Déroulement de la séance

La séance commence par un entretien d’environ une demi-heure pour prendre connaissance de vos attentes, un recueil d'informations permet de valider une démarche d'hygiène, et de répondre aux mieux à vos questionnements.

Avant de vous installer sur la table vous irez aux toilettes vider votre vessie. Pour préserver votre intimité un drap de bain vous sera remis.
Des chaussettes sont à votre disposition pour ceux ou celles qui ont tendance à avoir les extrémités qui se refroidissent rapidement.

Allongé(e) sur la table je parcours votre ventre pour prendre la mesure des tensions, ensuite en position latérale une canule rectale stérile à usage unique lubrifiée est placée en douceur par mes soins ou par vous-même si vous avez exprimé le souhait, lors de notre échange.

L’irrigation commence par l’instillation d’une eau tempérée et filtrée à faible débit dans le côlon. Des massages doux, enveloppants et relaxants sont prodigués tout le temps du bain. 
• Lors de la séance, 2 à 3 bains sont réalisés.

Conseils lp sainbio'z avant et après la séance d’irrigation

   
Trois jours avant, prendre des repas allégés. Consommez de préférence des céréales (sans gluten : riz, quinoa, sarrasin. etc.) accompagnées de légumes cuits et crus ( beaucoup de vert !). Vous pouvez remplacer les céréales par une petite portion de viandes blanches, ou de poisson, ou un œuf, ou du fromage de chèvre.

Les crudités et fruits crus seront réduit dans le cas de ballonnements importants. Vous pouvez faire une cure de charbon actif une semaine avant la séance ce qui aidera à éliminer une partie de l'air et favorisera les bains le jour de la séance (sauf si vous souffrez de constipation, dans ce cas prenez de la chlorophylle).

En cas de constipation : une semaine de psyllium blond (1 cuillère à café par jour) permettra aussi de mettre le côlon dans des conditions optimales pour l'irrigation. Le psyllium agit en douceur sur les muqueuses.
   
• Après la séance privilégier un repas léger, idem que ceux de la préparation  
• Au quotidien pensez à privilégier qualité plutôt que quantité
• Mangez en conscience et dans un environnement calme 
• Légumes crus et cuits. C’est la moitié de mon assiette.
• D’huile oui, mais riche en oméga 3 et cru
• Adoptez au maximum des modes de cuisson doux (voir *1 *2 *3 *4) 
• Être curieux, découvrez les graines germes, les algues, le lacto fermeté... 
• Mettez de la couleur, de la Saveur dans vos assiettes.

Modes de cuisson doux
*1 : Ébouillantés les aliments sont plongés dans l’eau bouillante, ils sont saisis et perdent moins d’arômes et de nutriments.
*2 : Vapeur douce avec une température de cuisson inférieure à 100 °C, ce mode de cuisson détruit la majorité des germes contrairement à la friture, la vapeur douce cuit uniformément les aliments et ne les dessèche pas. Le gras des viandes fond et les pesticides des légumes sont entraînés dans le compartiment inférieur de l’appareil (dont l’eau ne doit pas être consommée).
*3 : Le wok et les légumes sont faits pour se rencontrer : la cuisson au wok est en effet parfaite pour les légumes, en préservant toute leur saveur et leur croquant.
*4 : En papillotes ce mode de cuisson est souvent associé au poisson, n’hésitez pas à cuisiner aussi la viande, les légumes ou les fruits.